Victoire Cathalan. Peintre

Victoire Cathalan. Peintre

Victoire CATHALAN

Entre silence et apaisement, ses peintures semblent être le reflet d’une végétation reconnaissable ou d’une situation vécue. C’est le cas. Elle observe et crée. Et pourtant. L’empreinte de son imaginaire émet un doute.

Etat. Suspendu comme le triangle, on se sent ancrés sur la base d’une pyramide et pourtant léger, heureux de vibrer, c’est elle  qui en quelque sorte décide de la note que l’on chantera.  Face à sa peinture « huile sur toile » et ses couleurs, c’est quelque part entre une fragilité soutenue, volatile et tenue,  et  l’homogénéité d’une puissance intemporelle que l’on se trouve. Sa peinture est directe.  

Ressenti. À l’image de leur créateur, les œuvres transpirent une joie de vie et l’apaisement de l’esprit. L’appel à la contemplation est un point commun entre ses dessins et ses peintures. Ses dessins « encre de chine sur papier », plus narratifs, ouvrent les portes de l’imaginaire.

Sortant de son atelier, je me suis concentré sur mon ressenti à la découverte de son univers. Sa peinture propose et son dessin dispose. C’était un dialogue. Comme une danse, j’avais emboité le pas et pourtant pu diriger.

Épidermique. Victoire depuis mars 2014 mais l’empreinte est telle que le temps se dilate.

 

Curateur indépendant

Fahid Taghavi

 

http://www.victoirecathalan.com/