Julia De COOKER. Photographe

Julia De COOKER. Photographe

 

Julia DE COOKER. Paris

 

Photographe. Le minérale prédomine dans son travail. Ensuite seulement la vie prend forme. La série « Svalbard », m’oblige à voir en couleurs. Partant du blanc les couleurs s’imposent doucement. Son besoin de parcourir le globe à la recherche d’univers méconnus est surprenant. Son œil décèle le détail et son cadre apporte une tonalité inattendue.

« Svalbard, an Arcticficial Life » propose un certain regard, presque au ralenti, une prise de conscience de la chaleur nécessaire à la vie.

Julia de Cooker est née à Paris en 1988. Dès son plus jeune âge elle décide de devenir photographe.
C’est à l’âge de 14 ans qu’elle reçoit comme cadeau son premier reflex, ainsi que l’installation de sa
première chambre noire. Passant des jours entiers à développer ses photographies, sa passion grandit.
Après son baccalauréat en Littératures, langues (anglais-russe) et arts, elle quitte sa ville natale pour
s’installer à Lausanne, Suisse, où elle entame un Bachelor en photographie à l’ECAL (Ecole Cantonale
d’Art de Lausanne). Durant ses études elle découvre aussi un grand intérêt pour le cinéma et réalise
alors pour travail de fin d’études, un court-métrage de fiction ”Dehors dans la prairie”. En juillet 2012,
avant de commencer un Master en Cinéma (réalisation), elle participe en résidence au festival photographique
”Planche(s) Contact” de Deauville, France. Elle vit et travaille actuellement à Genève,
Suisse, où elle poursuit son travail personnel, dernièrement ”Svalbard, an Arcticficial Life”.