ESPACE EXPOSITION MADELEINE du 6 au 30 Mars- Passée.

ESPACE EXPOSITION MADELEINE du 6 au 30 Mars- Passée.

JEAN PIERRE GROSSMANN

 

DU JEUDI 6 MARS AU DIMANCHE 30

Tous les jours de 13 à 20h00

ESPACE EXPOSITION DE LA MADELEINE

10, Rue de la Madeleine

1204 Genève

 Visites privées et renseignements :

tél. : +41 (0) 22 552 33 44

Vernissage

Le jeudi 6 mars dès 18h00

Finissage

Le dimanche 30 mars dès 15h00

« L’œuvre d’une vie » ou « La demeure aux trésors ». Tel aurait été l’intitulé de l’exposition si nous avions voulu la baptiser.

Grâce à Barthélemy son fils, j’ai eu la chance de découvrir le travail extraordinaire et très inspirant de Jean-Pierre. C’était courant 2013.

Envouté par la dimension presque mystique qui émane de ses œuvres, je suis littéralement tombé sous le charme.

Ce travail est puissant. Le denier goût qui m’est resté à la découverte de ses pièces était bien celui d’une puissance. Au premier regard, la mère nature m’a emporté : Les couleurs choisies, une terre délavée et aride, un ciel éclatant d’un bleu azure. Ensuite je me suis approché de la toile et au fur et à mesure que je m’approchais, la couche d’ancre déposée minutieusement, sans aucune possibilité d’erreur, s’éclaircissait. Elle devenait visible. Jusqu’à que je ne puisse plus me mouvoir devant la toile.

Face à ces tableaux, l’appel au voyage et le voyage terminé de l’artiste se confrontent. Ces mois passés sur la toile que j’observe, rendent le concept du temps, presqu’incompatible avec l’œuvre. Concentrer sur une toile, tout ce temps, toutes ces années, minutes après minutes, avec toutes les pensées qui ont traversées J.P.G, cela très précisément la transcende. Bien au-delà du savoir faire et de l’idée, il a chargé ses œuvres de sa vie.

J’encourage quiconque à expérimenter le travail de Jean-Pierre Grossmann. Je dis bien expérimenter, car il ne s’agit pas d’une exposition de peinture où le spectateur se perd à imaginer la démarche de l’artiste, ici, nous sommes contraints de contempler l’œuvre, et de partager avec elle, en toute simplicité.

 

J.P Grossmann est issu des « beaux arts » de Bâle. Après plusieurs expositions en début de sa carrière, il s’est, au détriment de la vie publique de son art, consacré au développement de son approche tout en restant constant au fil des années. Aujourd’hui, c’est un véritable trésor qu’il a créé. Nous ne serons en mesure d’exposer qu’une série de quinze toiles pour cette première édition.

Au plaisir de vous retrouver courant le mois de mars et de partager cela avec vous.

Imprésario

Fahid Taghavi